[Lumière sur] Fernando LEAL CALDERON, promo 88, enseignant-chercheur au parcours académique riche !

Mis à jour : avr. 27

Fernando LEAL-CALDERON, diplômé de la promotion 1988 nous décrit son parcours professionnel dans les lignes ci-dessous. "J’ai obtenu en 1988 le diplôme d’ingénieur de l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie et de Physique de Bordeaux (ENSCPB) ainsi que le DEA de Chimie-Physique de l’Université Bordeaux 1. Mes travaux de thèse réalisés en collaboration avec la société Elf Aquitaine, au Centre de Recherches Paul Pascal (CRPP, UMR 5031) à Pessac m’ont fait découvrir la physico-chimie des émulsions.

Après la soutenance de thèse en 1992, j’ai souhaité poursuivre mes activités dans le domaine des émulsions et j’ai eu l'opportunité de rejoindre l'équipe de recherche du Pr. Jérôme Bibette au CRPP. Dès Septembre 1992, j’ai bénéficié d’un support d’Attaché Temporaire d’Enseignement et de Recherche (ATER) à l’Université Bordeaux 1

Je suis ensuite devenu Maître de Conférences en Septembre 1993 à l’ENSCPB. Au cours des 2 premières années, j’ai participé à la mise au point d’une technique originale permettant la mesure directe de forces colloïdales, fondée sur l’utilisation de particules magnétiques. Cette technique, dénommée dans la littérature « Magnetic Chaining Technique », demeure encore à ce jour une référence par sa très haute résolution (10-13N). J’ai progressivement acquis de l’expérience en formulation colloïdale, pris de l’autonomie et développé de nouveaux sujets comme les émulsions doubles pour la micro-encapsulation d’actifs ou bien les émulsions à base de substances très visqueuses dont j’ai pu démontrer que l’évolution à la rupture est analogue au frittage des poudres solides.

Après avoir obtenu mon habilitation à diriger les recherches en 1998, j’ai été promu Professeur en 1999 à l’Institut des Sciences et Techniques des Aliments de Bordeaux (ISTAB), école d’ingénieurs de l’Université Bordeaux 1. A cette occasion, j’ai découvert les applications alimentaires des colloïdes et j’ai pu démarrer en 2003 une nouvelle activité de recherche en créant le Laboratoire des Milieux Dispersés alimentaires (LMDA). Mon approche de physico-chimiste apportait une valeur ajoutée et des avancées ont été réalisées dans la compréhension et la maîtrise des émulsions doubles pour encapsuler et protéger des actifs d’intérêt nutritionnel et des émulsions à base de substances cristallisables pour modifier la texture des produits lactés. C’est aussi durant cette période que j’ai démarré, en collaboration avec le CRPP et l’université de Hull (UK), des travaux sur les émulsions stabilisées par des particules solides, dites « émulsions de Pickering » et mis en évidence le phénomène très singulier dit de coalescence limitée.

La restructuration des écoles d’ingénieurs et des laboratoires du site de Bordeaux, m’ont amené à intégrer l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie, de Biologie et de Physique (ENSCBP), l’une des composantes de l’Institut Polytechnique de Bordeaux. Entre 2009 et 2010, j’ai effectué un séjour de recherche au CSIRO (Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation) à Melbourne, Australie, pendant lequel j’ai pu découvrir de nouvelles facettes de la biochimie des lipides et des sciences alimentaires. A mon retour, j’ai intégré le laboratoire de Chimie et Biologie des Membranes et des Nanoobjets (CBMN, UMR 5248) et fondé l’équipe CLIP’IN (Colloïdes et Lipides pour l’Industrie et la Nutrition). Depuis 2010, mon activité de recherche évolue progressivement vers les applications biologiques des colloïdes et la biochimie des lipides dans un contexte fortement multidisciplinaire.

Mon implication dans le volet "enseignement" est permanente depuis ma nomination en tant qu’ATER. J’ai été co-fondateur et co-responsable d’un mastère spécialisé « Colloïdes Industriels-Formulation, Qualité Innovation » de 1994 à 2002. Ce mastère habilité par la conférence des grandes écoles a été pionnier et a inspiré les formations sur les colloïdes qui se sont développées sur le site de Bordeaux ultérieurement. Je dispense à ce jour mes enseignements à l’ENSCBP, en Master 2 de Biologie Santé, en cycle préparatoire intégré de l’Université de Bordeaux. Mes enseignements concernent l’atomistique, la thermodynamique générale, la chimie des solutions, la thermodynamique des interfaces, la physico-chimie des colloïdes, la biochimie.

J’ai toujours été attaché à préserver l’équilibre des différentes missions d’un enseignant-chercheur. Parallèlement aux activités de recherche, d’enseignement et de transfert, je me suis impliqué très vite dans les responsabilités collectives. Pour le volet recherche, j’ai dirigé le LMDA entre 2003 à 2007, j’ai été directeur adjoint du CBMN de 2010 à 2014 tout en dirigeant l’équipe CLIP’IN. Pour le volet valorisation, j’ai toujours activement soutenu le développement des activités de recherche partenariale avec les entreprises tant au niveau de mon laboratoire qu’au niveau aquitain ou national. J’ai ainsi participé à la création de l’Institut Carnot LISA (Lipides pour l’industrie et la Santé) qui est une structure référente dans la recherche sur les lipides. Les Instituts Carnot sont des structures de recherche labellisées par l’ANR pour leur aptitude à nouer des partenariats avec le milieu socio-économique. J’ai assuré la direction adjointe de LISA de 2007 à 2015. Entre 2007 et 2009, je me suis investi dans le pôle de compétitivité PROD’INNOV, « Produits et procédés Innovants pour la nutrition et la santé » en tant que trésorier et membre du bureau, puis à partir de 2012, je suis devenu vice-président du pôle de compétitivité AgriSud Ouest Innovation dédié à la production et à la valorisation de la biomasse. Je suis actuellement membre du comité scientifique du pôle de compétitivité Cosmetic Valley. En 2014, j’ai créé l’Unité Mixte Technologique FOLIES (« Formulation of Lipid Emulsified Systems) en partenariat avec l’Institut des corps gras (ITERG). J’ai été consultant chez L’Oréal, Nestlé, Ademtech et j’ai géré plus d’une trentaine de contrats de recherche avec des partenaires industriels dans différentes filières (génie pétrolier, chimie des spécialités, santé, cosmétique, agroalimentaire, biotechnologies).

Je suis à ce jour co-auteur d’environ une centaine de publications dans des revues internationales de rang A et de 17 brevets. J’ai encadré ou co-encadré 18 thèses et 9 stages postdoctoraux. Je suis Chevalier dans l’ordre des palmes académiques depuis le 1er Juillet 2013.


Enfin concernant le volet administratif, j’ai été le directeur de l’ISTAB de 2006 à 2009. J’ai conduit la fusion de cette école avec l’Ecole de chimie et Physique de Bordeaux pour aboutir à la création de l’ENSCBP dont j’ai assuré la direction entre 2014 et 2019. J’ai aussi participé en 2009 à la création de l’Institut Polytechnique de Bordeaux avec mes confrères directeurs d’Ecoles d’ingénieurs du site bordelais. "